député

Auvergne-Rhône-Alpes / Puy-de-Dôme (63) / 5e circ

M. André Chassaigne

Gauche démocrate et républicaine (GDR)
Retraité de l'éducation nationale
Né le 2 juillet 1950 à CLERMONT-FERRAND (Puy-de-Dôme)
Début de mandat : 21/06/2017

Ses interventions

1 420 éléments
  • 1. Accords entre l’Union européenne et le Canada (Deuxième séance du mercredi 17 juillet 2019)

    Discussion des articles - Article 1er (suite)

    Demain est un autre jour !

  • 1. Accords entre l’Union européenne et le Canada (Deuxième séance du mercredi 17 juillet 2019)

    Discussion des articles - Article 1er (suite)

    Non, non et non !

  • 1. Accords entre l’Union européenne et le Canada (Deuxième séance du mercredi 17 juillet 2019)

    Discussion des articles - Article 1er (suite)

    Vous devriez avoir honte d’applaudir. La sous-alimentation frappe  820 millions de personnes, soit 11 % de la population mondiale.

  • 1. Accords entre l’Union européenne et le Canada (Deuxième séance du mercredi 17 juillet 2019)

    Discussion des articles - Article 1er (suite)

    Et vous avez le culot de prétendre que le libre-échange améliore la situation ? C’est un mensonge ! Des régions entières de cultures vivrières ont laissé place à la monoculture, encouragée par le libre-échange. Cela provoque des famines, et vous le savez fort bien !

    Quant aux contrôles aux frontières, dont vous prétendez qu’ils auront lieu, qui s’en chargera ?  

     

  • 1. Accords entre l’Union européenne et le Canada (Deuxième séance du mercredi 17 juillet 2019)

    Discussion des articles - Article 1er (suite)

    Les contrôles ne pourront pas être réalisés au Canada. Connaissez-vous seulement les chiffres pour la France ? Vingt-quatre inspecteurs frontaliers sont chargés de contrôler les animaux vivants et les produits d’origine animale. La France compte un peu plus de 900 inspecteurs de la santé publique vétérinaire. Alors qu’ils ne parviennent pas à contrôler nos abattoirs, vous voudriez qu’ils se rendent aux frontières, dans les ports, alors que de toute façon la plupart des marchandises transiteront par Amsterdam ou d’autres ports étrangers, et que les contrôles indispensables n’auront pas lieu ? (Applaudissements sur les bancs du groupe LR.)

    Vous savez très bien qu’aucun réel contrôle ne s’exercera et que les exploitations agricoles, si elles ne sont pas prêtes aujourd’hui, s’adapteront très rapidement. Les économistes l’affirment. Du fait des conditions de production au Canada, les prix seront tirés vers les bas et nos éleveurs seront matraqués. (Vifs applaudissements sur les bancs des groupes GDR, FI et LR.)