député

Auvergne-Rhône-Alpes / Puy-de-Dôme (63) / 5e circ

M. André Chassaigne

Gauche démocrate et républicaine (GDR)
Retraité de l'éducation nationale
Né le 2 juillet 1950 à CLERMONT-FERRAND (Puy-de-Dôme)
Début de mandat : 21/06/2017

Ses interventions

1 098 éléments
  • 1. Croissance et transformation des entreprises (Troisième séance du jeudi 27 septembre 2018)

    Discussion des articles - Article 13 - Amendements nos 732 , 1834 , 2638

    Encore faudrait-il que le périmètre budgétaire ne soit pas trop réduit, car si vous réduisez considérablement les dotations aux CCI dans le budget, vous pourrez toujours revoir la clé de répartition, cela ne résoudra pas le problème. Néanmoins, nous prenons acte que la clé de répartition sera revue, et que l’on prendra notamment en compte les spécificités des chambres de commerce et d’industrie rurales.

    Deuxièmement, il y a toujours un petit jeu qui consiste à dire que les intervenants qui ne font pas partie de la majorité sont représentatifs d’un autre monde – de l’ancien monde. C’est tout juste si nous ne serions pas attachés aux corporations et aux jurats de l’époque médiévale ! (Exclamations sur les bancs du groupe LaREM.)

  • 1. Croissance et transformation des entreprises (Troisième séance du jeudi 27 septembre 2018)

    Discussion des articles - Article 13 - Amendements nos 732 , 1834 , 2638

    C’est tout de même ce que l’on entend un peu dans vos différentes interventions. Regardez les comptes rendus, vous verrez bien – mais je ne veux pas polémiquer sur le sujet.

  • 1. Croissance et transformation des entreprises (Troisième séance du jeudi 27 septembre 2018)

    Discussion des articles - Article 13 - Amendements nos 732 , 1834 , 2638

    Soyez toutefois attentifs à ne pas véhiculer ce discours, selon lequel il y aurait, d’un côté, l’intelligence, la lumière, la nouveauté et, de l’autre, des espèces d’abrutis, étroits d’esprit et tenants d’un monde ancien. Je tenais à le dire.

  • 1. Croissance et transformation des entreprises (Troisième séance du jeudi 27 septembre 2018)

    Discussion des articles - Article 13 - Amendements nos 732 , 1834 , 2638

    Le problème, ce sont les solutions que vous proposez. Par exemple, il est certain que je ne suis pas un fanatique des contrats de droit privé, mais là n’est pas le problème ; le problème, c’est qu’il s’agit de contrats de mission. Vous avez l’objectif de remplacer des agents de terrain, qui connaissent bien le tissu économique, qui travaillent dans la durée avec les entreprises et qui sont spécialisés dans des domaines d’activité liés à l’activité économique de leur territoire, par des personnes disposant de contrats de mission. Or on sait bien comment ça fonctionne : ces gens-là viendront pour un contrat de six mois, voire de un an en ayant pour mission de dynamiser une activité ou d’accompagner un plan de développement économique élaboré en liaison avec les régions. Je pense que cela ne marchera pas. Je suis convaincu que, dans des structures de ce type, il faut un personnel de proximité, qui connaisse le territoire, qui ait un lien direct avec lui – j’allais dire qui ait le corps irrigué par la sève du territoire. J’espère que ce que vous proposez marchera, mais j’ai l’intime conviction que ce n’est qu’un habillage pour justifier des réductions de dépense publique.

  • 1. Croissance et transformation des entreprises (Troisième séance du jeudi 27 septembre 2018)

    Discussion des articles - Article 13 - Amendements nos 732 , 1834 , 2638

    Or si, au théâtre, on peut considérer que, comme disait Jean Vilar, l’habit fait le moine, en politique, ce n’est pas le cas !