député

Occitanie / Aveyron (12) / 3e circ

M. Arnaud Viala

Les Républicains (LR)
Profession rattachée à l'enseignement
Né le 4 décembre 1974 à MILLAU (Aveyron)
Début de mandat : 21/06/2017

Ses interventions

428 éléments
  • 1. Pour un État au service d’une société de confiance (Deuxième séance du mardi 26 juin 2018)

    Discussion des articles - Article 19 - Amendement no 31

    Mais non !

  • 1. Pour un État au service d’une société de confiance (Deuxième séance du mardi 26 juin 2018)

    Discussion des articles - Article 19 - Amendement no 31

    Non, c’est faux !

  • 1. Pour un État au service d’une société de confiance (Deuxième séance du mardi 26 juin 2018)

    Discussion des articles - Article 19 - Amendement no 31

    Je regrette vraiment, monsieur le ministre, que vous préfériez nous renvoyer la balle sur des questions de forme plutôt que de discuter du fond. La question de fond, c’est de savoir pourquoi vous voulez, par cet article, régionaliser les chambres d’agriculture !

  • 1. Pour un État au service d’une société de confiance (Deuxième séance du mardi 26 juin 2018)

    Discussion des articles - Article 19 - Amendement no 31

    Nous n’étions pas d’accord du tout, nous n’avons jamais été d’accord sur ce point. Je vous assure que les discussions que nous avons eues avec les représentants de la majorité avaient pour but d’éviter que cette régionalisation pût se faire sans l’accord des départements.

    Je n’ai aucune envie de lancer des invectives…

  • 1. Pour un État au service d’une société de confiance (Deuxième séance du mardi 26 juin 2018)

    Discussion des articles - Article 19 - Amendement no 31

    …mais je peux vous dire que notre opinion n’a pas évolué. Votre passage en force d’aujourd’hui pose problème jusqu’au sein de la majorité, comme le disent certains de ses membres avec qui nous avons discuté individuellement. Le jeu auquel vous jouez ce soir revient à créer un incident pour rien. Passons au vote sur la question de fond, qui est de savoir si, oui ou non, il faut maintenir dans ce texte une disposition visant l’extinction des chambres départementales d’agriculture. Pour nous, c’est non ! (Applaudissements sur les bancs du groupe LR.)