député

Pays de la Loire / Loire-Atlantique (44) / 1e circ

M. François de Rugy

La République en Marche (LAREM)
Assistant parlementaire
Né le 6 décembre 1973 à NANTES (Loire-Atlantique)
Début de mandat : 21/06/2017 | Fin de mandat : 05/10/2018 (Nomination comme membre du Gouvernement)

Ses interventions

1 930 éléments
  • 2. Questions au Gouvernement (Première séance du mardi 02 juillet 2019)

    Sauveteurs en mer

    Monsieur Falorni, je vous remercie d’avoir rendu hommage à votre tour – et avec vous l’Assemblée nationale dans son ensemble – aux sauveteurs en mer, quelques jours après la collecte nationale qui leur permet de vivre en donnant à leur association les moyens d’assurer le secours partout en mer, toute l’année.

  • 2. Questions au Gouvernement (Première séance du mardi 02 juillet 2019)

    Sauveteurs en mer

    L’État a augmenté son soutien financier au cours des dernières années.

  • 2. Questions au Gouvernement (Première séance du mardi 02 juillet 2019)

    Sauveteurs en mer

    Même si cette augmentation est importante, cela ne suffit pas.

  • 2. Questions au Gouvernement (Première séance du mardi 02 juillet 2019)

    Sauveteurs en mer

    Il faut donc consolider le modèle du bénévolat. Le Gouvernement est attaché au modèle selon lequel le secours en mer est assuré par des bénévoles. Ce beau modèle est efficace. Il mérite d’être salué, par-delà la question de ses soutiens financiers, par-delà les hommages que nous rendons lorsque surviennent des drames, comme cela a été le cas le 7 juin dernier.

    Monsieur le député, je vous confirme que le statut de bénévole sera consolidé. Nous travaillons concrètement, avec les services de mon ministère, afin d’améliorer le statut des bénévoles, et, plus généralement, d’étayer la reconnaissance que nous leur devons.

     

    S’agissant des familles des sauveteurs décédés aux Sables-d’Olonne le 7 juin, nous les accompagnerons par le biais d’un soutien indemnitaire, accordé au titre de collaborateur occasionnel du service public. (Applaudissements sur quelques bancs du groupe LaREM.)

     

    Par la suite, nous étudierons toutes les options. Nous pourrons nous inspirer du cas des sapeurs-pompiers volontaires, qui, lorsqu’ils sont blessés ou décédés, bénéficient d’une couverture similaire à celle des sapeurs-pompiers professionnels, grâce à une loi adoptée en 1996.

     

    Par ailleurs, j’étudie également un dispositif associant à la citation à l’ordre de la nation un soutien matériel significatif, afin d’accompagner les familles. Le renforcement du statut de bénévole est une priorité du Gouvernement.

     

  • 2. Questions au Gouvernement (Première séance du mardi 02 juillet 2019)

    Sauveteurs en mer

    Je vous confirme que je réunirai prochainement une table ronde, avec les représentants de la SNSM, afin d’aborder ces sujets et d’élaborer des solutions concrètes, qui pourront être mises en œuvre dans le cadre du prochain conseil interministériel de la mer. (Applaudissements sur plusieurs bancs des groupes LaREM et MODEM.)