député

Pays de la Loire / Loire-Atlantique (44) / 1e circ

M. François de Rugy

La République en Marche (LAREM)
Assistant parlementaire
Né le 6 décembre 1973 à NANTES (Loire-Atlantique)
Début de mandat : 21/06/2017 | Fin de mandat : 05/10/2018 (Nomination comme membre du Gouvernement)

Ses interventions

1 453 éléments
  • 2. Questions au Gouvernement (Première séance du mercredi 03 avril 2019)

    Production de gaz issu de la méthanisation

    Il faut faire preuve de cohérence et assumer ses choix ! (Mêmes mouvements.)

  • 1. Questions au Gouvernement (Deuxième séance du mardi 02 avril 2019)

    Transition énergétique des véhicules

    Oui, monsieur le député, il faut conduire une transformation du secteur de l’industrie automobile et, en même temps, une transformation du secteur des transports dans son ensemble. Les habitudes de nos concitoyens ont déjà changé, et l’industrie automobile commencé à se transformer. Les constructeurs français, aujourd’hui internationalisés, sont parmi les leaders de cette transformation. L’alliance Renault-Nissan est ainsi leader pour la voiture électrique,…

  • 1. Questions au Gouvernement (Deuxième séance du mardi 02 avril 2019)

    Transition énergétique des véhicules

    …et le groupe Peugeot-Citroën – PSA – va développer une gamme de véhicules hybrides électriques rechargeables en plus des véhicules totalement électriques et des véhicules thermiques. Je tiens à rappeler que les véhicules thermiques fabriqués par nos constructeurs sont parmi les plus sobres de cette catégorie aujourd’hui, et que le premier axe de recherche consiste à baisser la consommation des moteurs à essence.

    Les pouvoirs publics français et européens accompagnent cette politique de transformation profonde. Ainsi, En France, nous développons un réseau de bornes de recharge électriques : il y en a déjà 25 000 déployées sur les espaces publics, en plus bien sûr des recharges à domicile, et il y en aura 100 000 d’ici la fin du quinquennat. Nous avons prévu un bonus de 6 000 euros pour soutenir l’achat d’un véhicule électrique et, nouveauté cette année, un bonus de 2 500 euros pour les véhicules hybrides électriques rechargeables car c’est un compromis entre les véhicules à essence classiques et les véhicules électriques.

  • 1. Questions au Gouvernement (Deuxième séance du mardi 02 avril 2019)

    Transition énergétique des véhicules

    Vous avez raison : il faut voir plus loin encore. Nous avons ainsi déjà développé les agrocarburants, et nous allons poursuivre dans cette voie avec une nouvelle génération car les recherches aboutissent. Quant à l’hydrogène, c’est sans doute pour dans dix ans, mais là aussi des groupes français, notamment Michelin, sont impliqués, et nous les soutenons.

  • 1. Questions au Gouvernement (Deuxième séance du mardi 02 avril 2019)

    Transition énergétique des véhicules

    Enfin, vous le savez, existe un projet franco-allemand de construction d’une usine de batteries en France et d’une autre en Allemagne pour fournir l’industrie automobile. (Applaudissements sur plusieurs bancs du groupe LaREM et sur quelques bancs du groupe MODEM.)