député

Bretagne / Ille-et-Vilaine (35) / 7e circ

M. Gilles Lurton

Les Républicains (LR)
Cadre supérieur du secteur privé
Né le 6 juillet 1963 à SAINT-SERVAN-SUR MER (Ille-et-Vilaine)
Début de mandat : 21/06/2017

Ses interventions

1 649 éléments
  • 3. Interdiction effective de la pêche électrique (Deuxième séance du jeudi 09 mai 2019)

    Présentation

    Nous vous soutiendrons !

  • 1. Interdiction effective de la pêche électrique (Troisième séance du jeudi 09 mai 2019)

    Discussion générale - Article unique

    J’ai apprécié les propos du ministre de l’agriculture et de l’alimentation qui ont précédé la discussion générale, car, comme lui et comme de nombreux élus du littoral, nous considérons que les pêcheurs français ont déjà consenti et supporté de nombreux efforts pendant toutes ces années de construction européenne : réduction drastique du nombre de navires, modifications incessantes des tailles des mailles de filets, restrictions de pêche, interdiction même de pêcher certaines espèces – je pense notamment à la raie brunette qui pullule pourtant sur nos côtes –, restrictions à la modernisation des navires en fonction des progrès technologiques qui rendent impossibles aujourd’hui les successions familiales, difficultés à recruter de jeunes marins pêcheurs malgré des salaires pourtant très attractifs. Tout cela, c’est notre quotidien.

    Permettez-moi d’avoir une pensée toute particulière pour nos pêcheurs bretons, notamment ceux du pays de Saint-Malo, qui, eux aussi, vivent tout cela au quotidien et qui, malgré tout, continuent d’aimer leur métier, d’aimer la mer et d’aimer ses ressources.

    Oui, le ministre de l’agriculture a eu raison de dire que la pêche dans les eaux territoriales britanniques après le Brexit ne doit pas se poser. Oui, il est hors de question que nos pêcheurs ne puissent pas continuer de pêcher dans les eaux territoriales britanniques après le Brexit. Le Gouvernement français aura tout notre soutien sur ce point. Je suis sûr que l’ensemble des forces politiques ici présentes vous soutiendront. Nous refusons que la pêche française soit la variable d’ajustement de négociations sur le Brexit, et nous voulons l’affirmer avec force.

    Nous l’affirmons d’autant plus que le sujet sur lequel nous sommes en train de débattre, la pêche électrique, cette pêche destructrice et cruelle, comme l’a dit le rapporteur Erwan Balanant, continue à être pratiquée par certains pays étrangers et pénalise nos pêcheurs, comme d’ailleurs d’autres pratiques sur lesquelles j’ai eu l’occasion d’interpeller le ministre de l’agriculture et qui consistent à racler les fonds marins des frayères du plateau de Rochebonne pendant les périodes de reproduction.

    Pour toutes ces raisons, le groupe Les Républicains soutient et votera  la présente proposition de loi. (Applaudissements sur les bancs des groupes LR et MODEM.)

  • 1. Questions au Gouvernement (Première séance du mardi 07 mai 2019)

    Mobilisation nationale pour l’emploi

    On commence par arrêter de fermer les CFA !

  • 2. Jeunes majeurs vulnérables (Première séance du mardi 07 mai 2019)

    Discussion générale

    Demandez au président de l’Assemblée nationale de changer le règlement...

  • 1. Création du Centre national de la musique (Deuxième séance du lundi 06 mai 2019)

    Discussion des articles - Article 2

    Très bien !