député

Bretagne / Ille-et-Vilaine (35) / 7e circ

M. Gilles Lurton

Les Républicains (LR)
Cadre supérieur du secteur privé
Né le 6 juillet 1963 à SAINT-SERVAN-SUR MER (Ille-et-Vilaine)
Début de mandat : 21/06/2017

Ses interventions

1 259 éléments
  • 1. Préparation au retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne (Deuxième séance du lundi 10 décembre 2018)

    Discussion des articles - Article 2

    Très belle compagnie !

  • 1. Préparation au retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne (Deuxième séance du lundi 10 décembre 2018)

    Discussion des articles - Article 2

    Très bien !

  • 1. Préparation au retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne (Deuxième séance du lundi 10 décembre 2018)

    Discussion des articles - Article 2

    J’aurais pu m’associer aux propos que viennent de tenir mes collègues, notamment sur le duty free et sur les compensations dont pourraient bénéficier les compagnies maritimes comme la Brittany Ferries qui, comme vous le savez, débarque et embarque ses passagers à Saint-Malo, ainsi que dans de nombreux autres ports bretons ou dans les ports normands, particulièrement concernés par les décisions  qui seront prises dans le cadre du Brexit.

    Madame la ministre, après votre audition par la commission spéciale, vous avez répondu très rapidement à toutes les questions que je vous ai posées par écrit, ce dont je vous remercie. Néanmoins, l’importance du sujet que nous abordons ce soir me conduit à revenir sur au moins deux points.

    Dans votre réponse sur les corridors maritimes, vous me dites que le Gouvernement est extrêmement attentif à la possibilité que les ports français aient accès à l’ensemble des financements européens leur permettant de cofinancer des projets de modernisation et de renforcer leur infrastructure. Nous devons en effet y être attentifs si nous voulons moderniser nos ports et leur donner toutes les capacités d’accueillir un jour, comme nous l’espérons, le trafic de marchandises irlandais.

    Néanmoins, je n’oublie pas qu’une très mauvaise décision prise par la Commission européenne le 1er août dernier sur les corridors maritimes attribue tout le trafic irlandais aux ports belges et néerlandais. Cette décision incompréhensible, compte tenu de la distance qui sépare ces pays, prévoit en outre le versement de plus de 30 milliards d’euros destinés à aménager ces ports.

    Quelles démarches le Gouvernement français a-t-il entreprises pour récupérer au moins une partie de cette somme dont les ports de notre pays ont grandement besoin ? (Applaudissements sur plusieurs bancs du groupe LR.)

  • 1. Préparation au retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne (Deuxième séance du lundi 10 décembre 2018)

    Discussion des articles - Article 2 - Amendement no 61 (sous-amendement)

    Je souhaite sous-amender cet amendement, que j’ai cosigné, pour insérer, après le mot : « économique », les mots : « , particulièrement de l’agriculture et la pêche, ». Vous avez compris, madame la ministre, toute l’importance que nous portions à l’agriculture et à la pêche dans les discussions sur le Brexit – ce sera d’autant plus le cas si le Parlement britannique n’approuve pas l’accord, comme cela semble malheureusement se dessiner. Nous jugeons très important d’insister sur ces notions à l’article 2. (Applaudissements sur les bancs du groupe LR.)

  • 1. Préparation au retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne (Deuxième séance du lundi 10 décembre 2018)

    Discussion des articles - Article 2 - Amendement no 71 (sous-amendement)

    Absolument !