député

Ile-de-France / Yvelines (78) / 11e circ

Mme Nadia Hai

La République en Marche (LAREM)
Autre cadre (secteur privé)
Née le 8 mars 1980 à TRAPPES (Yvelines)
Début de mandat : 21/06/2017

Ses interventions

300 éléments
  • 1. Mesures d’urgence économiques et sociales (Troisième séance du jeudi 20 décembre 2018)

    Discussion des articles - Article 2 (suite) - Amendement no 82

    Mais non !

  • 1. Mesures d’urgence économiques et sociales (Troisième séance du jeudi 20 décembre 2018)

    Discussion des articles - Article 4 - Amendement no 20

    Eh oui !

  • 1. Mesures d’urgence économiques et sociales (Troisième séance du jeudi 20 décembre 2018)

    Discussion des articles - Article 4 - Amendement no 20

    Et que vous, vous avez mis dix-sept ans à créer !

  • 1. Mesures d’urgence économiques et sociales (Troisième séance du jeudi 20 décembre 2018)

    Discussion des articles - Article 4 - Amendement no 20

    Depuis dix-sept ans, vous créez des inégalités !

  • 1. Projet de loi de finances pour 2019 (Première séance du lundi 17 décembre 2018)

    Discussion générale

    À l’heure où la représentation nationale examine le budget de la nation, notre pays vibre des cris de colère et d’exigence de nos concitoyens. Beaucoup de ces cris sont légitimes et compréhensibles après quarante années d’attente et d’espérance d’une vie meilleure tant promise, mais qui n’arrive pas.

    Or, nous le savons, le temps politique est différent du temps que nous vivons. Mais il n’est pas décalé pour autant. Ainsi, le projet de loi de finances pour 2019 entend résolument être à la hauteur d’une triple promesse : libérer l’investissement productif, protéger les Français et investir dans la modernisation de notre pays. Le budget proposé pour 2019 est à la hauteur de l’ambition que nous nous sommes assignée, celle de transformer notre pays tout en préservant les plus vulnérables.

    Il se fonde sur le bilan positif, à plusieurs égards, de l’année budgétaire qui vient de s’écouler. Je pense notamment à la croissance en hausse et au déficit public passé sous la barre des 3 % pour la première fois depuis dix ans. Le Gouvernement a réalisé un effort significatif en termes de dépenses publiques.